Pourquoi les capacités des centres incubateurs en Afrique, doivent être renforcées?

Au-delà de son aspect « laborantin » et conceptuel, l’écosystème des startups est un indicateur permanent d’assurance des économies mondiales sur le moyen et long terme. Les incubateurs sont des structures opérationnelles et pratiquantes d’appui à la création d’entreprises viables et durables. Ils réunissent des ressources spécialisées dédiées à l’accompagnement et l’assistance des entreprises avant leur création ou dans les premières années de leur vie. Ils comprennent tout un dispositif structurel et fonctionnel, mieux une démarche scientifique pour une exploitation optimum des ressources et des charges d’une entreprise en gestation afin de leurs faire capitaliser les meilleures pratiques pour leurs croissances sans échec, et plus encore avec une rentabilité exponentielle.

Voir aussi Les meilleures startups africaines inscrites dans le répertoire unique !

La pertinence des incubateurs d’un espace communautaire ou économique dépend de la qualité des services et des options et programmes d’incubation offerts par lesdits incubateurs. Cette qualité impacte la gestion durable des entreprises championnes qu’offre une économie. Tout se passe comme si les incubateurs sont les leviers des performances des économies en termes de qualité de gestion, qualité de ressources humaines allouées à la gestion de ces startups mais également d’innovation apportées pour orienter ou réorienter les perspectives économiques d’un espace économique.  De même que les startups issues de centres incubateurs doivent être performantes, rentables, innovantes et même labélisées en termes de reconnaissances de leurs efficacités à être des entreprises de qualité, de même les incubateurs ou les programmes d’accélération sont-ils aussi assujettis à la performance des programmes d’incubation et d’accompagnement qu’ils proposent aux startups.

Lire aussi Le Forum Economique des Startups et des Incubateurs Africains, l’African Startup Forum se tient à Abidjan, en Côte d’Ivoire!

Ils se doivent donc d’être de qualité pour offrir sur le marché entrepreneurial des jeunes pousses qui pourront matcher avec les visions et les objectifs des Investisseurs. Performant pour la qualité des services d’accompagnement, pour la qualité des ressources, pour la qualité des programmes qui doivent avoir l’ingéniosité de s’intégrer dans des programmes plus vastes de développement local, voire régional qui répond à défis sociétaux qui touchent la responsabilité de ces centres d’accompagnement dans un développement intégral, sommes toutes, une préoccupation locale pour les chercheurs et les scientifiques de ce vaste chantier.

Trouver les experts de l’écosystème des startups en Afrique !

Il convient donc de faire en sorte que ces centres d’accompagnement pallient les insuffisances du marché. Les centres d’accompagnement des startups doivent de plus en plus, proposer les meilleures stratégies de socialisation de leurs espaces, réaliser des formation valorisante des porteurs de projet de startups, distiller une qualité et un éventail assez varié des conseils aux fondateurs et cofondateurs, l’accès rapide aux financements et un appui technologique capable de faire performer les startups en Afrique, en somme tout un management de qualité dédié aux incubateurs. Le management des incubateurs est un métier délicat qui doit savoir combiner une gestion adaptée et efficiente des allocations ainsi que la gestion des ressources mises à sa disposition. Ces ressources sont souvent limitées au sein des incubateurs des startups en Afrique, produisant en quantité comme en qualité des startups au strict minimum en comparaison aux startups des continents américains, européens et asiatiques.

Retrouvez toutes les startups de l’édition 2016 dans le Répertoire Unique

Un écosystème de qualité s’évalue par le nombre de startups produites, puis le taux de mortalité de ces startups, et enfin le nombre de champions d’entreprises à forte valeur ajoutée dès la 5ième année d’exploitation. Pour rendre les incubateurs en Afrique plus performants afin d’atteindre des niveaux de qualité d’offres de services pour produire des startups rentables en vue d’obtenir des investissements et améliorer ainsi les économies africaines pour contribuer à leur durabilité, les centres d’accompagnement ont besoin d’être renforcés en ressources structurelles, humaines et financières. Le marché de l’écosystème de startups étant un marché super dynamique, il est important de bien structurer les paliers pour favoriser une meilleure organisation et une meilleure attractivité de l’écosystème auprès des investisseurs, des capitaux-risqueurs, des marchés internationaux… Il faudrait de plus en plus songer à la mise en place de fonds exclusivement dédiés aux startups et aux dispositifs d’accompagnement de ceux-ci.

Un écosystème de qualité produit des startups de qualté!

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2018 AGYP - Design by

Connexion

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account