La Revue de presse de Fanta : Education/Formation

#Jeunesse

BAD :  Oley Lucretia Clara Dibba-Wadda directrice du capital humain, de la jeunesse…

Depuis le 1er juillet , la gambienne Oley Lucretia Clara Dibba-Wadda a été nommé directrice du capital humain , de la jeunesse et du développement des compétences.Titulaire d’un Master en analyse de la dimension genre dans le développement, Madame Dibba-Wadda détient d’une expérience de 20 ans extrêmement riche pour le combat dans l’éducation des jeunes en Afrique,l’égalité des sexes et la promotion de la jeunesse . La nouvelle directrice a occupé plusieurs postes haut placé dans les agences internationales de développement, elle est aussi présidente de plusieurs conseils et comités consultatifs.De plus, elle a été coach de développement personnel et certifié. Fondatrice de l’Institut Gam Africa pour le leadership (GAIL) en Gambie, madame Dibba-Wadda est respectée et admirée par l’ensemble des acteurs du monde éducatif.

https://www.ferloo.com/bad-oley-lucretia-clara-dibba-wadda-directrice-du-capital-humain-de-la-jeunesse/

27/07/2017

Ferloo

 #Formation

Le Programme RH Excellence Afrique du CIAN et du MEDEF lancé à Abidjan

Le conseil Français des investisseurs en Afrique (CIAN) a lancé le 23 juin dernier la RH Excellence Afrique (REA) , installé à Abidjan , le lancement a été effectué dans la salle Ébène du Tiama hôtel de la ville. Le programme est en partenariat avec le MEDEF international et Africa France, il a pour vocation d’accompagner le renforcement des compétences en Afrique afin de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes. L’enjeu de ce programme est de réunir la totalité des acteurs privés concernés par le renforcement des compétences en Afrique mais aussi de mobiliser et responsabiliser les entreprises autour de partenariats concrets avec des établissements de formation. La finalité de ce projet est d’améliorer l’image et la visibilité de la formation professionnelle en Afrique. http://news.abidjan.net/h/617485.html

26/06/2017

Abidjan.net 

#Numérique

Le 3 juillet : Webinaire « Les MOOC : un outil de développement pour les universités d’Afrique subsaharienne ? »

Les résultats de la recherche “MOOC Afrique” ont été présenté dans un webinaire le 3 juillet afin d’analyser les besoins et étudier les faisabilité et les recommandations. Dirigé par l’université libre de Bruxelles avec le soutien financier de la Fondation Marie et Alain Philippson et de la direction régionale Europe de l’Ouest de l’Agence Universitaire de la francophonie. Le webinaire proposait un débat animé avec 6 intervenants professionnels (chercheurs, enseignants, coordinateur scientifique…) suivi d’un échange avec les participants. L’objectif de MOOC Afrique était d’apporter des solutions adaptées aux besoins des utilisateurs de MOOC en Afrique subsaharienne pour favoriser le développement de formations à distance.

https://www.auf.org/nouvelles/agenda/3-juillet-webinaire-mooc-outil-de-developpement-universites-dafrique-subsaharienne/

28/06/2017

AUF : Agence Universitaire de la Francophonie

#Entrepreneuriat

Des jeunes africains tissent leurs toiles à Ouagadougou

Le réseau des jeunes entrepreneurs pour l’émergence de l’Afrique et l’association des jeunes entrepreneurs du centre-ouest du Burkina (AJECO) ont organisé la 3ème édition du Forum des Jeunes Entrepreneurs et Chef d’entreprises de l’Afrique de l’Ouest (FOJECA). Ce rendez-vous s’est déroulé du 28 juin au 1er juillet 2017 à Ouagadougou et à Koudougou, il a regroupé 200 jeunes de 15 pays tant en Afrique qu’en Europe. Le thème de la rencontre était le suivant : “Entrepreneuriat : le leadership jeune et féminin au service du développement durable”. Les gouvernements africains espèrent ainsi réduire le taux de chômage chez les jeunes et leur offrir un meilleur avenir notamment à travers le développement de projets communs, de formation et d’accompagnement technique suivant les besoins et d’opportunités de financement. 

#Jeunesse

Sommet de l’Union Africaine : L’ONG ONE appelle les chefs d’Etat à investir dans la jeunesse africaine

“Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse” était le thème du Sommet de l’union africaine les 3 et 4 juillet derniers. Cette deuxième édition s’est déroulé dans la capitale éthiopienne Addis Abeba et avait pour enjeux de rassembler les chefs d’Etats pour parler des atouts du boom démographique . L’éducation est au coeur des sujets, et plus particulièrement l’éducation pour les filles car parmi elles 51 millions ne sont pas scolarisées. La mise en application d’un programme appelé les 3E (Education, Emploi, Émancipation) , et la participation d’acteurs tels que le Président Kikwete, ancien président de la Tanzanie, favorisent les objectifs à atteindre d’ici 2020 pour que le potentiel de la jeunesse. Il est indispensable pour les dirigeants du continent d’investir dans l’éducation pour le bon développement de sa jeunesse.

http://lefaso.net/spip.php?article78082

03/07/2017

Le Faso.net

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2017 AGYP - Design by

Connexion

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account